Les actualités

Lorette MOREL : une ex-handballeuse professionnelle dans les rangs du CSN pour accompagner les jeunes sportifs normands vers l’élite

Depuis septembre, le Centre Sportif de Normandie accompagne les jeunes sportifs de Haut-Niveau dans leur double projet scolaire et sportif. Au Centre de Ressources basé à Caen, une équipe œuvre au bon fonctionnement de la structure et au suivi de près de 150 jeunes. Dans cette équipe, Lorette Morel, ancienne handballeuse professionnelle. Portrait.

Lorette, quel a été ton parcours pour devenir joueuse professionnelle ?
J’ai d’abord commencé par le Judo pour ensuite faire du Handball à l’adolescence. J’ai très vite intégré le Pôle Espoirs de Besançon puis le Centre de Formation du club pro de Besançon pour signer ensuite mon premier contrat pro dans mon club formateur. Après avoir joué plusieurs années à Besançon, j’ai été sollicitée par un club plus compétitif sur la scène internationale, Le Havre, avec qui j’ai été finaliste de la Coupe de France et vainqueur de la Coupe d’Europe en 2012.

Crédit photo : Ouest-France

Lorette joue actuellement au Club Laïque Colombelles Handball.

Qu’est-ce que le sport de Haut-Niveau t’a apporté dans ton parcours ?
Le sport de Haut-Niveau m’a permis d’être la femme que je suis aujourd’hui : tant d’un point de vue social que professionnel. De façon générale, beaucoup de sérieux dans le travail, de la rigueur pour pouvoir conjuguer à la fois les études et le sport. Les gens ont une certaine vision du sport de Haut-Niveau : on en parle quand les résultats sont là, mais je pense qu’on ne mesure pas assez les efforts fournis pour arriver au résultat : les heures d’entraînement, les périodes de doute, les déceptions, les échecs… pour arriver enfin à un certain niveau de performance. Ce n’est pas tant le résultat qui compte que les étapes pour y arriver. Ce qui est valable dans le sport est valable dans la vie, et c’est cet aspect-là, acquis grâce au sport de Haut-Niveau, qui me sert le plus aujourd’hui : je suis une compétitrice dans l’âme et je n’abandonne pas au premier échec. C’est ce que j’aimerais transmettre aux jeunes sportifs aujourd’hui : ne jamais rien lâcher.

Et quel est précisément ton rôle auprès d’eux au quotidien ?
Je suis aujourd’hui Assistante Haut-Niveau au Centre Sportif de Normandie ; je m’occupe donc du suivi des sportifs. Plus précisément, cela consiste à faire le lien avec les familles, les entraîneurs, le médical, le scolaire… ma mission est de coordonner ces différents paramètres pour que chaque jeune puisse se concentrer pleinement sur son projet de vie. J’ai la chance de pouvoir comprendre leurs contraintes pour les avoir vécues, ce qui me permet d’être attentive à leurs préoccupations quotidiennes et de les aider au mieux à trouver les solutions adaptées.

As-tu encore du temps pour pratiquer le hand-ball ?
Je ne suis plus professionnelle mais je joue encore bien sûr car le Hand est une passion à laquelle il est difficile de renoncer. Je joue au club de Colombelles où je prends beaucoup de plaisir à partager mon expérience avec les jeunes filles de l’équipe !